La Vernaz (74200)

Les Gorges du Pont du Diable

Les Gorges du Pont du Diable
Gorges du Pont du Diable
Gorges du Pont du Diable
Gorges du Pont du Diable

Ce site a été aménagé à partir de 1893 et a obtenu son classement en 1908. Il est depuis 2012, un site emblématique du Geopark Chablais. Il offre une sympathique et rafraîchissante balade en été, et un aperçu des forces naturelles, toujours en œuvre... Elles se sont formées par l’action d’anciens torrents sous-glaciaires. La Dranse de Morzine s’engouffre aujourd’hui dans des gorges calcaires, dominées par une arche imposante : le Pont du Diable. Les panneaux du Geopark vous dévoile sa légende et vous invite à guetter, sur les escarpements avoisinants, les chamois funambules des rochers et lécheurs de pierre. La promenade commence à travers une magnifique forêt de hêtres ; elle se poursuit quelques soixante-dix mètres plus bas, par un aménagement ancré dans la roche. Un premier escalier traverse un chaos d'énormes blocs encastrés entre les parois et nous livre un spectacle inattendu : la Dranse coule à près de cinquante mètres sous nos pieds, au fond d'un véritable gouffre... Situées sur le parcours de la Dranse de Morzine, les gorges du Pont-du-Diable offrent un exemple d'érosion dans les préalpes calcaires du Chablais, en Haute-Savoie. La rivière, alors qu'elle se trouvait déjà dans une vallée encaissée, a rencontré une barrière de calcaire — les rochers de la Garde — remontant au crétacé, puis recouvert à nouveau au jurassique. Cette configuration, a été érodée au fil du temps par cette rivière impétueuse, formant ainsi un défilé. Les parois se déploient comme d'immenses draperies et de curieuses excavations, les "marmites de géants" qu'ont creusé les tourbillons du torrent, renforcent le caractère fantastique du site. Tout au long du parcours, l'érosion a produit de véritables sculptures dans un matériaux de choix : un marbre gris "coussin géologique" de celui exploité dans la carrière de la Vernaz. Les ruissellements l'ont recouvert de dépôts richement colorés et si vous êtes un promeneur matinal, le soleil vous offre vers dix heures une palette magique : gris, verts, ocres et bleus évoluent au gré des premiers rayons. Ces gorges furent à l'origine un lit souterrrain creusé par des eaux infiltrées. Le chaos qui en obstrue la partie supérieure provient de la dislocation de sa voûte. Autre vestige de cet effondrement, un bloc isolé forme, à plus de trente mètres au-dessus du torrent, une arche imposante : le "Pont du Diable".

Dispositions spéciales Covid-19

Cette année il n’y aura pas de visites guidées sauf exception et sur réservation mais avec uniquement 9 visiteurs. Un guide pour expliquer et un distributeur de gel hydroalcoolique juste après les premières marches dans les gorges. Pour les visites nous avons mis en place des QR CODES en français, anglais, allemand, italien, espagnol, néerlandais et russe. Le guide fera descendre les personnes de façon à ce que la distanciation sociale soit respectée (en famille jusqu’à 10 personnes) sinon par couple ou individuel.

Capacité

Groupes de 20 à 40 personnes.

Equipements

  • Aire de pique-nique
  • Toilettes
  • WC publics
  • Parking
  • Parking à proximité
  • Parking gratuit

Services

  • Accès autocar
  • Camping-cars autorisés
  • Boutique
  • Documentation Touristique
  • Restauration
  • Restauration rapide

Public
Scolaire : Maternelle / Primaire / Collèges / Lycée et école supérieure

Période
d'ouverture

Du 01/04 au 15/10. De 9h à 18h (juillet et août) De 10h à 17h (avril, mai, juin, septembre et octobre). Sous réserve de conditions d'enneigement et météorologiques favorables.